Retour à l'accueil

Votre épargne

BIEN ÉPARGNER ET ÉCONOMISER EN 2020  |  E-lettre numéro 60 -

L’an passé, vous mettiez de l’argent de côté tous les mois, mais votre épargne n’augmentait pas aussi vite que ce que vous désiriez ? Détendez-vous ! Suivez ces quelques conseils pour augmenter votre capacité d’épargne et économiser plus en 2020.

APPRENDRE à BIEN ÉPARGNER

Même sans disposer d’une mise de départ importante, il est possible de se constituer au fil des années un confortable capital à condition de suivre ces quelques conseils de bon sens.

 

Épargnez régulièrement et commencer le plus tôt possible

Ne dit-on pas que « les petits ruisseaux font les grandes rivières ». Un proverbe qui se vérifie parfaitement pour les épargnants économes. En principe, la régularité et l’endurance finissent par payer !

Car, sur de longues périodes, 10 ans, 20 ans ou 30 ans, même en mettant de côté des sommes modestes tous les mois, vous parviendrez sur la durée à amasser un pécule conséquent. Exemple : 20 € par mois rémunérés au taux de 0,75 % donnent un capital de 2 491 € sur 10 ans, 5 176 € sur 20 ans et 8 068 € sur 30 ans.

BON À SAVOIR

De leur naissance à leur majorité, vous disposez de 18 ans pour faire fructifier le contenu de la tirelire de vos enfants.

Avancez étape par étape

Un patrimoine se bâtit pierre après pierre. Et mieux vaut ne pas brûler les étapes au risque de fragiliser l’ensemble de l’édifice. Même s’il existe des variantes possibles, dans la plupart des cas, les grands temps forts à respecter se résument de la façon suivante.

D’abord une épargne de précaution sur les livrets. Ensuite, une épargne projet, puis l’acquisition de votre résidence principale. Le tout complété par une épargne financière, notamment pour préparer votre retraite (voire un éventuel investissement immobilier). Enfin, une épargne orientée vers un objectif successoral.

BON À SAVOIR

Il est recommandé de toujours conserver au minimum l’équivalent de trois mois de salaire (plus si vous exercez une profession indépendante) sur vos livrets à titre d’épargne de précaution.

BIEN RENTABILISER VOTRE ÉPARGNE À COURT TERME

Savoir calculer un rendement net, effectuer des retraits ou des versements aux bonnes dates, choisir la meilleure option fiscale… Voilà quelques-uns des secrets pour tirer le meilleur parti de vos économies !

Calculez et comparez la rentabilité nette des placements

Si certains livrets d’épargne réglementés ne subissent ni frais, ni fiscalité (impôt sur le revenu et prélèvements sociaux) comme par exemple le Livret A ou le Livret Jeune, il n’en est pas de même pour la plupart des autres produits d’épargne.
Résultat, pour mettre en concurrence les rendements et déterminer le placement qui vous rapportera le plus, vous devez diminuer le taux de rémunération annoncé des frais éventuels et de la fiscalité applicable.

En effet, depuis le 1er janvier 2018, les gains des placements sont de plein droit imposés selon le régime du prélèvement forfaitaire unique (PFU). C’est-à-dire au taux de 30 % : 17,2 % de prélèvements sociaux + 12,8 % de prélèvement libératoire au titre de l’impôt sur le revenu.

Mais il existe une autre possibilité : l’option globale et annuelle. Vous pouvez demander à soumettre vos gains au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Une formule à privilégier par les contribuables non imposables qui supporteront uniquement 17,2 % de prélèvements sociaux au lieu de 30 % de PFU.

Sont notamment concernés par cette mesure, les gains des livrets bancaires, de certains PEL et CEL et des contrats d’assurance vie. Ainsi, pour une personne non imposable détenant un PEL de plus de 12 ans (dont les intérêts sont fiscalisés) rémunéré au taux de 1 % depuis le 1er août 2016, ce PEL rapportera net d’impôt 0,70 % avec le PFU (1 – 1 x 0,3) ou 0,83 % (1 – 1 x 0,172), si l’option globale du barème progressif de l’impôt sur le revenu est prise.

BON À SAVOIR

En principe, les taux de rémunération des fonds en euros des contrats d’assurance vie sont exprimés nets de frais de gestion.

Effectuez vos versements et vos retraits sur vos livrets aux bonnes dates 

Respecter les règles du jeu lors de vos versements et retraits sur les livrets vous permet d’optimiser la rentabilité de votre épargne.

Le principe : une rémunération calculée par quinzaine. Résultat, pour que le taux d’intérêt s’applique, déposez vos économies avant le 1er ou le 15 du mois. Elles commenceront ainsi à produire des intérêts dès le 1er ou le 16. Et pour vos retraits, procédez à l’inverse : le calcul des intérêts sur les sommes retirées s’arrêtant la quinzaine précédente.

BON À SAVOIR

Outre la clôture automatique du plan d’épargne logement (PEL) et la perte des droits à prêts et prime, tout retrait avant la fin des 24 mois de votre PEL a un impact sur sa rémunération, qui s’aligne automatiquement sur celle du compte épargne logement (CEL) en vigueur. 

 

BIEN ÉCONOMISER

Il n’y a pas de mystère : votre capacité d’épargne, c’est tout simplement la différence entre vos revenus et vos dépenses. Plus cette différence entre ce que vous gagnez et ce que vous dépensez est importante, plus vous pouvez mettre de l’argent de côté ! Et pour cela, il faut donc minimiser vos dépenses en faisant des économies grâce à des idées simples et pratiques :

 

BON À SAVOIR

Devenez un as de la gestion du budget grâce à l’appli Ma Banque de Crédit Agricole*. Entre conseils personnalisés et alertes en cas de dépassement, vous êtes assuré de maintenir le cap du début à la fin du mois.

 

* Téléchargement et accès gratuits de l’application Ma Baque hors coûts de communication selon opérateurs. L’utilisation de cette application nécessite la détention d’un abonnement au Service Crédit Agricole en Ligne et d’un terminal de communication compatible avec accès internet

© Uni-Médias – février 2019 © Webedia mars / avril 2019

Crédit photo : iStock.

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité auprès de votre Caisse régionale Crédit Agricole Alsace Vosges, en agence ou sur www.credit-agricole.fr/ca-alsace-vosges/

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale Crédit Agricole Alsace Vosges. 

Les garanties du contrat Assurance Habitation sont assurées par PACIFICA, filiale d’assurances dommages de Crédit Agricole Assurances. S.A. au capital entièrement libéré de 398 609 760 €, entreprise régie par le Code des Assurances. Siège social : 8-10 boulevard de Vaugirard – 75724 Paris Cedex 15. 352 358 865 RCS Paris. Les évènements garantis et les conditions figurent au contrat.

 

 


Votre Caisse Régionale

Temps fort Assemblées Générales

Du 7 février au 27 mars 2020, le Crédit Agricole donne rendez-vous à ses sociétaires Rendez-vous mutualistes par excellence, les Assemblées Générales constituent des moments riches en rencontres pour lesquels se mobilisent les collaborateurs et les élus de votre Caisse régionale. C’est l’occasion pour vous, sociétaires du Crédit Agricole Alsace Vosges, d’être informés sur nos […]

Mis en ligne le : 28 janvier 2020

Lire la suite

Votre Caisse Régionale

Notre site internet fait peau neuve en 2020

Depuis le 5 février, notre Caisse régionale vous propose une nouvelle expérience en ligne avec son nouveau site internet : le Nouveau Portail Clients. Avec une navigation simplifiée, une plus grande accessibilité des fonctionnalités les plus courantes, plus d’informations personnalisées et une relation avec votre banque facilitée : tout est optimisé pour plus d’efficacité ! Plus de […]

Mis en ligne le : 29 janvier 2020

Lire la suite

Focus

Focus sur

Mis en ligne le : 18 avril 2019

Lire la suite

Vidéo du mois