Retour à l'accueil

Votre épargne

Et si en 2017, vous preniez de bonnes résolutions ?  |  E-lettre numéro 34 -

photo 1Chaque nouvelle année est marquée par la volonté de réaliser de nouveaux projets, satisfaire de nouvelles envies ou tout simplement commencer sur de nouvelles bases….  Ce sont les fameuses bonnes résolutions ! Pour vous aider à les concrétiser pendant les 12 mois à venir, nous vous proposons dans ce numéro de janvier, quelques astuces pour allier épargne et plaisir.

Comment épargner avec mon petit budget ?

« Avec mon budget serré, impossible de mettre de l’argent de côté ! » Détrompez-vous et chassez cette idée reçue : voici six conseils pour épargner même avec de petits revenus.

Épargnez régulièrement

Eh oui, les petits ruisseaux font les grandes rivières ! Obligez-vous chaque mois à verser au minimum 30 €, 40 € ou 50 € sur un livret ou tout autre placement de votre choix. Optez pour le virement permanent : simple et souple, vous pouvez l’interrompre quand vous le souhaitez.

Mettez de côté dès le début du mois

Épargnez en début de mois, dès l’arrivée de votre salaire ou de toute autre forme de revenu (allocation, pension…) afin de n’être pas tenté de les dépenser ! Encore une fois, un virement permanent vous évitera de succomber à cette tentation…

Privilégiez les placements simples

Ciblez en priorité des placements simples et disponibles : livret A, livret de développement durable (LDD), ou livret d’épargne populaire (LEP) si vos revenus annuels ne dépassent pas un certain seuil. En cas d’imprévu, vous pourrez piocher du jour au lendemain l’argent dont vous avez besoin, sans frais ni pénalités.

photo 4Pensez long terme

Les avantages fiscaux de certains placements ne sont acquis qu’au bout d’un certain temps. Si vous envisagez un achat immobilier, pensez au plan épargne logement (PEL) : 225 € suffisent pour en ouvrir un. Par la suite, il doit être alimenté à raison de 45 € par mois seulement.

Pareil pour un contrat d’assurance-vie : même si vous n’y épargnez pas régulièrement, l’important est en effet de prendre date afin de pouvoir bénéficier au bout de 8 ans d’une fiscalité encore plus allégée lors du rachat.

Utilisez les outils en ligne

Pour épargner au plus juste et sans y penser, utilisez toutes les possibilités offertes par la banque en ligne. Programmez un ou plusieurs virements permanents à partir de votre compte courant vers un support d’épargne, plutôt que d’effectuer cette opération au coup par coup : ainsi vous ne risquerez pas d’oublier votre virement.

Choisissez le bon moment pour vos retraits et vos virements

Sur certains produits, les intérêts engrangés sont calculés en fonction du capital placé à une date donnée. Pour faire fructifier au mieux votre épargne notamment sur un livret ou sur un PEL, soyez vigilant à la règle des quinzaines : déclenchez les versements le 14 ou le dernier jour de chaque mois.

Si vous avez besoin de récupérer une partie de votre épargne, faites cette opération à quinzaine échue, c’est-à-dire le 16 ou en tout début du mois, mais pas avant. Cela permettra de maximiser le calcul des intérêts engrangés.

© Uni-éditions – septembre 2016

Comment préparer sa retraite sans en avoir l’air

Envisager la retraite ce n’est pas que cotiser. Vous pourriez même avoir déjà commencé à préparer votre avenir sans en avoir pleinement conscience. Investissements dans la pierre ou le neuf, solutions d’épargne… Plusieurs options s’offrent à vous pour sécuriser votre situation financière de demain, sans pour autant sacrifier votre niveau de vie d’aujourd’hui. Voici nos conseils pour que ce nouveau départ se profile en douceur.

Acheter sa résidence principale

Comme tout investissement sur du long terme, acheter un appartement est forcément avantageux quand la retraite se profile. En France, plus de 70 % des seniors de plus de 60 ans possèdent un patrimoine immobilier*. Et ils ont raison ! Devenir propriétaire tôt, en étant jeune, et actif, dès 25 ou 30 ans, est la garantie d’avoir un toit à vous plus tard, et d’éviter les échéances à rembourser au moment de profiter de sa retraite. Un atout considérable pour dormir sur vos deux oreilles. Pourquoi ? Parce que si vous n’habitez plus ce logement, vous pourrez toujours le louer : un bon complément pour votre future retraite. C’est aussi la garantie de pouvoir disposer d’une belle somme une fois ce logement revendu pour investir ailleurs. Une jolie maison dans le sud par exemple ?

* Source : Xerfi, marché des seniors dans les banques et assurance.

photo 6Le PERCO, l’épargne facile

Si vous êtes salarié, vous avez déjà dû bénéficier d’un PEE (plan épargne entreprise) ou d’un PERCO (plan d’épargne pour la retraite collectif), tout deux souscrits par une entreprise pour ses employés. Ces deux options permettent d’épargner en prenant des risques limités. Mais il vous reste encore à décider quelle option choisir. Le PEE peut être débloqué au bout de 5 ans, le PERCO lui, se perçoit quand commence la retraite, ou plus tard (la loi n’impose aucun délai pour le clôturer, vous pouvez donc le conserver autant que vous le souhaitez). Une somme d’argent bienvenue pour débuter cette étape importante de votre vie.

L’assurance-vie, une option prisée

En 2016, l’assurance-vie continue d’être le placement préféré des Français, détrônant à nouveau le Livret A (qui, à cause de la crise, à vu son taux baisser autour de 1%)*. 
Les raisons de ce succès ? Si la rentabilité de l’assurance-vie a aussi diminué, avec un rendement moyen autour de 2,25%, cette solution d’épargne reste encore compétitive (et a le mérite de ne pas être plafonnée.)
Autre avantage, certes cet argent est placé, mais reste disponible pour l’épargnant (avec plus ou moins de frais à prévoir en fonction de la somme et de la date de fermeture du contrat). Une hypothèse rassurante en cas de coup dur. Au moment de la retraite, vous pourrez donc décider de toucher cette assurance-vie, de la conserver intacte, ou d’en faire bénéficier vos enfants plus tard. A vous de choisir.

* Source : journaldunet.com

Placements : avez-vous pensé à investir dans l’économie locale ?

Soucieux de redonner du sens à leurs investissements, de plus en plus de particuliers choisissent d’investir dans l’économie locale. Une démarche durable et responsable, et éthique… Mais comment faire, concrètement ?

photo 5Pourquoi investir localement ?

Comme beaucoup de gens, vous ressentez peut-être le besoin de donner un sens responsable à vos placements. Vous avez envie d’investir dans du « concret », du durable, de l’écologique, au service du développement d’un territoire, des circuits courts, des artisans locaux.

Bref, vous avez envie de soutenir concrètement l’économie de votre région en étant sûr que votre épargne est investie près de chez vous.

Comment investir localement  ?

Vous pouvez investir dans l’économie locale sous de multiples formes. Le projet le plus classique consiste à acquérir des parts d’entreprises de votre région. Pour choisir le bon investissement, la solution la plus simple est de vous tourner vers votre banque mutualiste. Présente au niveau régional via ses caisses locales, celle-ci a vocation à identifier les besoins en financement locaux et à les soutenir. Pour cela, vous pouvez vous rapprocher de votre agence Crédit Agricole, devenir client sociétaire ou ouvrir un livret sociétaire.

Il existe également d’autres pistes possibles pour investir localement :

  • Vous pouvez vous appuyer sur l’un des portails internet de nombreuses collectivités pour mettre en avant et soutenir des projets de votre région nécessitant des financements participatifs.
  • Des acteurs indépendants proposent également des sites référençant des placements porteurs de valeurs pour les régions.
  • Il existe en France un réseau particulièrement riche de business angels (environ 6 500 référencés), c’est-à-dire d’investisseurs qui jouent un rôle essentiel dans le financement des start-ups. Souvent organisés en associations locales, ils permettent d’identifier rapidement les projets à soutenir pas loin de chez vous.

© Uni-éditions – octobre 2016. Crédits photos : iStock.


Votre Caisse Régionale

Avec le livret Soli’Vert, soyez responsables et solidaire

L’épargne du livret Soli’Vert (1) est rémunérée à un taux attractif et les fonds qui y sont collectés servent au financement de travaux pour améliorer la performance énergétique du logement ou l’adapter au domicile d’une personne en situation de mobilité réduite.

Mis en ligne le : 25 avril 2016

Lire la suite

Votre Caisse Régionale

Temps forts des Assemblées Générales

Le Crédit Agricole donne rendez-vous à ses sociétaires ! La campagne des Assemblées Générales des Caisses locales débute se tiendra du 9 février au 30 mars 2017. L’opportunité pour les clients sociétaires de participer à la vie de leur banque et de rencontrer les élus et les cadres dirigeants.

Mis en ligne le : 16 janvier 2017

Lire la suite

Votre épargne

Dynamisez votre PEA !

Pour profiter au mieux du potentiel de croissance des marchés financiers, pensez à investir les gains ou dividendes non rémunérés, engrangés sur le compte espèces associé à votre PEA. Pour ce faire, vous disposez d’un large choix de placements.

Mis en ligne le : 17 janvier 2017

Lire la suite

Focus

Film TV

Mis en ligne le : 19 janvier 2017

Lire la suite

Votre quotidien

Soldes d’hiver : 4 réflexes pour devenir des pros des soldes

Les soldes d’hiver ont démarré début janvier et prendront fin le mardi 21 février. Cette période permet de se faire plaisir sans trop se ruiner ! Mais pour réaliser des achats à la fois utiles et malins, il n’y a pas de secret il faut se préparer. Voici quelques réflexes à garder à l’esprit pour la période des soldes.

Mis en ligne le : 16 janvier 2017

Lire la suite

Votre épargne

Diversifiez votre épargne !

Vous souhaitez améliorer le rendement global de votre épargne ? Aujourd’hui, il est nécessaire de diversifier vos placements en fonction de votre situation et de vos objectifs.

Mis en ligne le : 16 janvier 2017

Lire la suite

Votre Caisse Régionale

7e appel à projets aidants : lancement le 1er février 2017

Vous êtes une association ou un organisme d’intérêt général ? Vous avez un projet en faveur des aidants familiaux et avez besoin d’un financement ? Le 1er février 2017, Crédit Agricole Assurances lance pour la septième année consécutive un appel à projets national en faveur de toute association locale qui soutient les aidants familiaux.

Mis en ligne le : 16 janvier 2017

Lire la suite

Vidéo du mois