Retour à l'accueil

Roulez en toute sécurité !

Roulez en toute sécurité !  |  E-lettre numéro 37 -

Sécurité routière 2017 : tout ce qui a changé

Retraits de points, vidéo-verbalisation, amendes pour conduite sans permis ou défaut d’assurance auto, interdiction des vitres teintées… Voici un panorama des mesures de sécurité routière entrées en vigueur en ce début 2017.

Des retraits de points pour les professionnels

Vous conduisez une voiture de société ? Attention aux infractions commises au volant. Depuis le 1er janvier 2017, les entreprises ont l’obligation de fournir le nom et l’adresse de leurs salariés pour les infractions constatées avec leur véhicule de société. Avant ces mesures de sécurité routière 2017, les conducteurs n’étaient pas dénoncés et échappaient notamment aux retraits de points sur leur permis de conduire. Ce n’est plus le cas !

La conduite sans permis et le défaut d’assurance auto, désormais passibles d’une amende 

Dorénavant, si vous êtes pris en faute alors que vous n’avez pas de permis de conduire, vous échapperez au tribunal… mais pas à l’amende forfaitaire : ce seront 800 euros pour la conduite sans permis et 500 euros pour défaut d’assurance auto.

Bon à savoir
Si vous payez dans un délai de moins de 15 jours, ces amendes sont minorées de 640 euros et 400 euros pour défaut d’assurance. Si vous payez après 45 jours, l’amende est majorée à 1 000 euros.

Soyez attentif, vous êtes filmé !

En plus des radars, les caméras de vidéo-protection placées dans les rues ou le long des routes et autoroutes peuvent, depuis 2017, être utilisées pour constater certaines infractions en matière de sécurité routière tel que l’excès de vitesse, le téléphone au volant, le non-respect des distances de sécurité, le franchissement de ligne continue ou la circulation sur les bandes d’arrêt d’urgences… Même si certaines situations d’urgence sont contraignantes, restez vigilant sur la conduite de votre véhicule.

Attention, vitres teintées désormais interdites à l’avant 

Les vitres à l’avant de votre voiture ne doivent pas être exagérément teintées. Elles doivent dorénavant laisser passer au moins 70 % de la lumière. Une mesure destinée à vous identifier si vous ne respectez pas le Code de la route, et à permettre par exemple à un policier en faction de voir si vous téléphonez au volant… et en cas d’infraction, la note est salée : 135 € d’amende et trois points en moins.

Comment financer son permis et sa première voiture ?

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Se payer le permis et acheter une voiture, c’est loin d’être évident financièrement. Voici différentes aides possibles pour votre permis de conduire et votre première auto.

Le « Permis à 1 euro » par jour pour les jeunes 

Si vous avez entre 15 et 25 ans révolus, vous pouvez vous rendre dans une auto-école agréée par l’État : après avoir déterminé le nombre d’heures nécessaires avec le formateur, l’auto-école vous établira un devis pour votre permis de conduire.

Rendez-vous ensuite dans votre banque pour faire la demande d’un prêt à taux zéro « Permis à 1 Euro par jour ». Après concertation avec la banque sur vos capacités de remboursement et acceptation du prêt, le montant, (plafonné à 1 200 Euros) sera versé directement par la banque à l’auto-école dans laquelle vous vous êtes inscrit. De votre côté, le remboursement du prêt accordé se fera par mensualités qui ne pourront pas excéder 30 € et les intérêts de votre crédit seront pris en charge par l’état. Un coup de pouce intéressant pour passer son permis en douceur !

A savoir 
Ce type de financement concerne les [véhicules de catégorie B (véhicules légers) et de la catégorie A1.

Et pour financer votre première voiture, renseignez-vous auprès de votre banque, il existe souvent des conditions de financement avantageuses pour les jeunes. Soyez aussi à l’affût des taux promos qui pourraient être proposés dans votre banque tout au long de l’année.

Un permis moins cher pour les demandeurs d’emploi

Vous avez au moins 18 ans et vous êtes inscrit à Pôle Emploi depuis au moins six mois ? Vous êtes éligible à l’aide au permis de conduire B, sous certaines conditions comme celle par exemple de lever un frein réel et justifié pour votre reprise d’emploi.

Bon à savoir
L’aide au permis de conduire B de Pôle Emploi ne peut pas être cumulée avec d’autres types d’aides.

Des aides à la mobilité pour les personnes handicapées

Vous êtes en situation de handicap ? L’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) délivre, sous conditions, des aides à la mobilité, qui peuvent permettre de financer un permis auto ou de financer l’achat d’une première voiture spécialement équipée et aménagée. Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site de l’Agefiph, rubrique Aides à la mobilité pour les modalités et conditions d’éligibilité.

Bon à savoir
La Caisse d’Allocations Familiales (CAF) consent de son côté des prêts sans intérêt ou des prêts d’honneur, réservés aux bénéficiaires du RSA et aux demandeurs d’emploi, pour des foyers en difficulté financière avec enfant à charge. Si vous êtes dans ce cas, ces aides peuvent constituer un coup de pouce bienvenu pour acquérir un véhicule d’occasion. Renseignez-vous auprès de votre Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) ou de votre CAF.

Accident de voiture : comment gérer les démarches ?

Vous venez d’avoir un accident de voiture ? Passées les premières émotions et la mise en sécurité de toutes les personnes impliquées, voici comment s’occuper des premières démarches à accomplir pour votre assurance auto.

Remplir le constat amiable

Prévoyant, vous avez toujours un exemplaire de constat amiable imprimé dans votre boîte à gant. Le constat comporte deux parties :

  • le recto, rempli et signé par les deux conducteurs sur les lieux mêmes de l’accident de voiture. Il permet à l’assurance auto de prendre connaissance des circonstances de l’accident et contient les renseignements indispensables pour un remboursement rapide des dommages ;
  • le verso est à remplir individuellement par chaque conducteur et comprend une partie pour expliquer, voire dessiner les circonstances de l’accident auto.

Bon à savoir
Vous pouvez aussi utiliser E-constat auto, l’application officielle des assureurs pour smartphone, qui permet de faire toute la démarche déclarative dès l’accident, disponible sur Google Play* et Apple Store*.

Envoyer le constat auto sans tarder

Envoyez le constat amiable dans les 5 jours ouvrés à votre assureur auto. Il vérifiera si les dommages causés par l’accident sont couverts par votre contrat d’assurance auto et déterminera les responsabilités de chaque conducteur.

Si le responsable de l’accident est inconnu, ou s’il est connu mais non assuré, vous devrez saisir vous-même, ou avec l’aide de votre assureur auto, le Fonds de garantie des assurances obligatoires de dommages, afin d’être indemnisé.

Et si vous avez été blessé dans l’accident de voiture ? 

Adressez une déclaration d’accident à votre assureur auto par lettre recommandée dans les cinq jours ouvrés. Vous pouvez aussi faire une première déclaration par téléphone ou demander à un proche de s’en charger.

La déclaration d’accident doit comporter le nom et le numéro du contrat d’assurance auto, la date, le lieu et les circonstances de l’accident, le nom et l’adresse des témoins, l’endroit où vous êtes soigné, ainsi que votre adresse habituelle.

Un certificat médical précisant la nature des blessures et leurs suites probables doit aussi être envoyé, dès que possible.

Vous souhaitez avoir des informations complémentaires sur nos offres ? Nous vous proposons de rencontrer votre conseiller.

Bouton_WCBBouton_RDV

* Téléchargement et accès gratuits de l’application e-constat auto, hors coûts de communication selon opérateurs. L’utilisation de cette application nécessite la détention d’un terminal de communication compatible avec accès à Internet. App Store est un service d’Apple Inc. Google Play est un service de Google Inc.
© Uni-éditions – mars 2017. Crédit photo : iStock.


Votre protection

Le casque à vélo : pourquoi il est vraiment indispensable

En ville, à la campagne, pour aller travailler, faire ses courses ou tout simplement se balader, le vélo fait de plus en plus d’adeptes. Seulement les risques de chute sont bien présents, tant pour les cyclistes aguerris que pour ceux qui ne sont pas encore bien assurés sur deux roues… Aussi, le casque à vélo apparaît plus que jamais comme l’accessoire essentiel pour protéger le plus important, sa tête !

Mis en ligne le : 12 avril 2017

Lire la suite

Focus

PAYLIB

Mis en ligne le : 18 avril 2017

Lire la suite

Votre voiture

Budget voiture, des pistes pour faire des économies !

Votre auto vous rend de grands services, oui, mais à quel prix… Coût à l’achat, entretien et autres péages peuvent vite plomber son budget auto. Voici des astuces pour économiser au volant.

Mis en ligne le : 24 avril 2017

Lire la suite

Votre quotidien

Parents d’enfant handicapé : quelles aides financières ?

A situation sensible, humainement et médicalement, vient s’ajouter la dimension financière pour les parents qui ont en charge un enfant handicapé ou gravement malade. Il est parfois compliqué de savoir vers qui se tourner. Découvrez les différents types d’aides financières qui ont vocation à aider les familles d’enfants handicapés.

Mis en ligne le : 13 avril 2017

Lire la suite

Vos loisirs

Décibulles 2017

Le festival Décibulles, dont le Crédit Agricole Alsace Vosges est partenaire officiel pour la 7e année consécutive, se déroulera les 14, 15 et 16 juillet prochains sur son emplacement de prédilection, les hauteurs de Neuve-Église, dans la Vallée de Villé, cadre champêtre exceptionnel.

Mis en ligne le : 18 avril 2017

Lire la suite

Vidéo du mois