Retour à l'accueil

Votre budget

Pensions alimentaires : de nouveaux plafonds pour les déduire

Vous versez une pension alimentaire à un enfant majeur ou un parent âgé de plus de 75 ans ? Les montants de la déduction maximale possible de vos impôts ont été actualisés pour la déclaration de revenus en 2018. Voici ce qu’il faut savoir.

Pension alimentaire pour enfant majeur : une déduction maximum de 5 795 €

Vous avez versé une pension alimentaire à un ou plusieurs enfants majeurs en 2017 ? Plusieurs cas de figure se présentent en fonction de votre situation… et de celle de vos enfants !

  • Si votre enfant majeur ne vit plus chez vous et a des revenus, les sommes versées sont déductibles dans la limite de 5 795 € par enfant. La déduction 2018 est portée à 11 590 € si votre enfant est marié ou pacsé et que le couple est aidé uniquement par les parents de l’un d’entre eux.

Bon à savoir
Si l’administration fiscale le demande, il faudra prouver la réalité des versements, au moyen de relevés de compte bancaire ou de factures… Pensez à bien conserver tous vos justificatifs pour 2017 !

  • Si votre enfant majeur sans ressources vit chez vous, vous pouvez déduire la somme forfaitaire de 3 445 € par enfant (le double si l’enfant est marié ou pacsé). Pas besoin dans ce cas de fournir de justificatifs.
  • Si votre enfant n’a pas passé l’année entière chez vous, faites un prorata en fonction du nombre de mois. Vous pouvez également déduire les autres dépenses comme les frais de scolarité ou de santé, dans la limite de 5 795 €.

Pension alimentaire à un parent de plus de 75 ans : déduction jusqu’à 3 445 €

  • Vous hébergez au moins un parent âgé de plus de 75 ans chez vous ? La déduction fiscale maximale de la pension alimentaire est fixée à 3 445 € en 2018. Pour en bénéficier, les ressources nettes annuelles imposables de votre parent ne doivent pas dépasser le montant de l’Allocation de Solidarité aux Personnages Agées (ASPA), soit 9 638,42 € si le parent vit seul (14 963,65 € s’il s’agit d’un couple marié ou pacsé).
  • Si votre parent ne vit pas sous votre toit, il n’existe pas de plafond de déduction.

© Uni-éditions – mars 2018
Article à caractère informatif et publicitaire. Les informations présentes dans cet article sont données à titre purement indicatif et n’engagent pas la responsabilité du Crédit Agricole ; elles n’ont en aucun cas vocation à se substituer aux connaissances et compétences du lecteur. Il est vivement recommandé de solliciter les conseils d’un professionnel. Crédit photo : iStock

 

Sur le même thème, vous pouvez également lire :

Votre budget

Chèque énergie, prime d’activité, deux dispositifs au cœur de l’actualité : décryptage

Chèque énergie : à quel montant avez-vous droit en 2019 ? Les pouvoirs publics ont augmenté le seuil de ressources en deçà duquel vous êtes éligible à cette aide au paiement des factures d’énergie, de rénovation énergétique, etc. Vous vous demandez si cette année vous pouvez obtenir le chèque énergie, accordé sous conditions aux consommateurs […]

Mis en ligne le : 3 avril 2019

Lire la suite

Votre budget

Profitez d’une offre spéciale Étudiants et Apprentis

Exemple : 48 mensualités de 212,17 €. Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe* de 0,90% (1). Montant total dû de 10 184,16 €. UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ETRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.   Faire vos études à l’étranger, équiper votre appartement, vous acheter un nouvel ordinateur portable… […]

Mis en ligne le : 28 mai 2018

Lire la suite

Vidéo du mois