Retour à l'accueil

Votre sécurité

Qu’est-ce que l’authentification forte de la directive services de paiement, dite « DSP2 » ?

 « DSP » – « DSP2 » : QU’EST-CE QUE LA DIRECTIVE SUR LES PAIEMENTS ?

Déjà en application depuis janvier 2018, le 1er volet de cette directive européenne vise à renforcer, d’une façon générale, la protection des clients en cas de fraude en matière de paiement, comme notamment :

  • L’obligation pour les banques de donner suite aux réclamations en principe en 15 jours maximum ;
  • La gratuité des recherches réalisées par les banques pour les opérations frauduleuses ;
  • L’abaissement à 50€ maximum de la franchise restant à la charge des clients en cas de perte ou vol d’une carte bancaire et de paiement réalisé avec cette carte perdue ou volée.

À partir de l’automne 2019, le 2e volet de la directive (la « DSP2 ») va s’appliquer.
Il vise quant à lui à renforcer la sécurisation des opérations bancaires (paiements notamment) réalisées sur Internet par le client. Pour cela, la grande nouveauté pour lui (qu’il agisse à titre privé et/ou à titre professionnel) est « l’authentification forte », permettant de vérifier, de façon accrue, qu’il est réellement à l’initiative de ces opérations réalisées en ligne (et pas un fraudeur).

 

ZOOM SUR L’AUTHENTIFICATION FORTE SUR INTERNET

L’application de l’authentification renforcée est très simple, et se fera dans 2 cas :

  • 1er cas : la consultation de ses comptes en ligne

La sécurité de l’accès à vos comptes et à vos opérations (virements, prélèvements…), faite depuis une appli ou votre espace bancaire sur Internet, sera renforcée.
Lors de votre première connexion après la mise en place de la directive par votre banque, puis ensuite tous les 90 jours, la banque vous demandera de vous authentifier en plus de l’utilisation de vos identifiants de connexion habituels (login et mot de passe classiques).
Plusieurs solutions peuvent être utilisées, mais le plus simple sera sans doute l’envoi d’un code à usage unique (« OTP ») par SMS qu’il faudra saisir lors de la connexion.
Pensez bien à confirmer votre numéro de portable (ou votre nouveau numéro si vous en changez) à votre banquier !

Bon à savoir

Au Crédit Agricole, l’authentification forte se fera, la plupart du temps, par l’envoi d’un code à usage unique reçu par SMS. Rien de plus simple, car c’est déjà un mode de sécurisation connu et déjà pratiqué couramment en France !

D’ici la fin d’année, votre Conseiller pourra également vous proposer d’utiliser le service SécuriPass à la place du SMS. Son activation est gratuite depuis l’appli Ma Banque* (rubrique Mon SécuriPass). Attention : nous aurons toujours besoin d’avoir votre numéro de téléphone mobile à jour pour que vous puissiez utiliser ce service !
A noter : pour les connexions effectuées par les clients Professionnels ou par les clients Entreprises, l’authentification peut également se faire via un certificat (renseignez-vous auprès de votre conseiller pour obtenir les conditions de souscription et d’utilisation des certificats).

  • 2e cas : les paiements sur Internet

Aujourd’hui, pour réaliser un paiement sur internet, vous avez déjà l’habitude de renseigner vos informations bancaires puis de saisir un code à usage unique reçu par SMS. C’est le système 3DSecure.
La DSP2 ne changera pas fondamentalement les choses pour vous, mais plutôt pour les e-commerçants. Ces derniers devront, en principe, mettre en place une authentification pour tout achat supérieur à 30 euros.

Bon à savoir

Au Crédit Agricole, vous pouvez également activer notre service « SécuriPass » dans l’appli Ma Banque* pour sécuriser vos achats en ligne ! Vous recevrez, à la place du code par SMS, une notification via l’application Ma Banque après la saisie de vos informations de paiement lors de vos achats en ligne vous permettant de valider votre transaction en sécurité.

SÉCURITÉ RENFORCÉE, VIGILANCE ACCRUE

Attention : restez vigilant même si la sécurité des paiements sur le web se renforce !

Les changements de réglementation sont propices aux e-mails frauduleux essayant de récupérer vos données bancaires ! Donc rappelez-vous : si votre banque utilise le SMS pour l’authentification forte, ne répondez surtout pas à un e-mail qui vous demande de cliquer sur un lien pour valider votre paiement en ligne !
Et de manière générale, pensez bien que la vérification se fait immédiatement pour valider le paiement, et non pas quelque temps après. Donc tout message vous demandant de valider un paiement a posteriori ressemble beaucoup à une arnaque… Restez vigilant !

Pour télécharger l’appli Ma Banque * :

 

 

 

 

 

© Uni-médias – août 2019

*  Téléchargement et accès gratuits de l’application Ma Banque, hors coûts de communication selon opérateurs. L’utilisation de cette application nécessite la détention d’un abonnement au service Crédit Agricole En Ligne et d’un terminal de communication compatible avec accès Internet.  Apple et le logo Apple sont des marques d’Apple Inc., déposées aux États-Unis et dans d’autres pays. App Store est une marque de service d’Apple Inc., enregistrée aux États-Unis et dans d’autres pays. Google Play et le logo Google Play sont des marques commerciales de Google LLC.

Article à caractère informatif et publicitaire.

Certains produits et services mentionnés dans cet article peuvent être commercialisés par le Crédit Agricole : renseignez-vous sur leur disponibilité dans votre Caisse régionale.

La souscription à ces produits et services peut être soumise à conditions ou à la réglementation en vigueur, ainsi qu’à l’étude et à l’acceptation de votre dossier par votre Caisse régionale. Accédez au détail de ces produits et services en cliquant sur les liens hypertexte prévus à cet effet dans la présente page Internet.

Crédit Image : iStock.

Sur le même thème, vous pouvez également lire :

Votre sécurité

Phishing : prenez les devants !

Les techniques des fraudeurs évoluant en permanence, la lutte contre la fraude nécessite une vigilance accrue. Pour vous aider à mieux les détecter et les déjouer, voici quelques astuces et conseils.

Mis en ligne le : 8 juillet 2019

Lire la suite

Votre sécurité

Achats en ligne : comment les sécuriser ?

Même si les montants détournés sont moins élevés, le nombre de cartes de paiement utilisées en fraude a bondi de 40 % en 2 ans, principalement sur Internet. Nos experts examinent 8 idées reçues pour vous aider à acquérir les bons réflexes.       Les piratages sont dus à
 un défaut de sécurisation des […]

Mis en ligne le : 14 décembre 2018

Lire la suite

Vidéo du mois